Le CIP43 occupe le Ciné Dyke

Depuis lundi 29 mars, le CIP (Collectif des intermittents et précaires) occupe le cinéma du Puy.

Ils défendent essentiellement 4 revendications principales :

— Abrogation de la réforme d’assurance chômage.

— Reprise de l’activité dans tous les secteurs de la culture, de l’événementiel, de la restauration, de l’hôtellerie, du tourisme… dans tous les lieux et dans l’espace public avec la mise en place d’un soutien financier massif aux emplois et aux lieux de diffusion de l’art jusqu‘au retour à la normale afin d’assurer un accès à la culture au plus grand nombre.

— Prolongation de l’année dite « blanche » et son élargissement à tous les travailleurs précaires.

— Baisse immédiate du seuil d’accès à l’indemnisation chômage pour les primo-entrants, les intermittents en rupture de droits et les artistes auteurs.

— Garantie de tous les droits sociaux notamment congés maternité et maladie pour tous les salariés à l’emploi discontinu.

— Soutien aux caisses sociales spécifiques du spectacle – retraite, formation, médecine du travail, congés spectacles, etc. dont l’existence est menacée par la baisse des cotisations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top