Sivens : le scandaleux rapport de l’IGGN !

Communiqué de Ensemble!

Que pouvait-on attendre d’autre de l’enquête administrative mené par l’Inspection générale de la gendarmerie nationale (IGGN) ?

Seuls les représentants des forces de l’ordre et de la préfecture ont été entendus.

Et ce rapport conclut à l’absence de « faute professionnelle » et de « manquements aux règles et techniques enseignées » relatif au maintien de l’ordre.

Et pourtant ce rapport est bien obligé d’indiquer qu’un major de la gendarmerie a reconnu avoir aperçu un manifestant à terre après le lancer de la grenade offensive.

De même que l’on sait que la mort de Rémy Fraisse était connu des gendarmes dès la nuit du 25 au 26 octobre, en lien direct avec l’emploi de grenades offensives, interdites depuis.

Lire la suite sur le site de Ensemble!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top