Loi travail : un projet d’abrogation de la loi avorte

Les senateurs PCF Front de Gauche à la manif contre la loi travail 14/06/2016 credit correspondant

Le 11 janvier, le Sénat a voté un projet de loi demandant l’abrogation de la loi «El Khomri».

On savait que ce texte était déposé depuis novembre par le Groupe CRC (Communiste Républicain et Citoyen) et on attendait le vote.

On aurait pu s’attendre à ce qu’un tel projet fasse un peu de bruit dans les médias. Mais non, rien. Personne hormis l’Huma n’a jugé bon d’en parler.

Rappelons que la loi travail est entré en application depuis le 1er janvier. A l’occasion de la séance du Sénat du 11 janvier, Myriam El Khomri a rappelé que 80 % des décrets d’applications ont déjà été publiés, restait 20 % qui sont en cours de rédaction.

Au Sénat, le débat et le vote ont bien eut lieu. La droite a décidé de ne pas participé au vote et s’est retirée. Restait en scène les différentes composantes de la gauche. Occasion unique pour la «gauche» de se faire entendre et de rejeter ce texte qui n’a pas été voté puisque imposé par le «49.3». Et malheureusement, cette gauche a raté le rendez-vous. 25 sénateurs ont voté pour l’abrogation (dont 20 communistes et 4 socialistes) 115 sénateurs ont voté pour le maintien de la loi, dont 108 du PS, 10 abstentions (les écologistes, 5 PS et Robert Hue). Aujourd’hui, le PS seul porte la responsabilité de cette loi.

=> Retrouvez le texte du projet d’abrogation : en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top