Alexandra Richard nous a quitté

Alexandra était danseuse et chorégraphe. Elle est décédée ce 1er mars 2021 à l’âge de 46 ans d’une crise cardiaque. La brutalité de sa disparition a laissée tous ses amis sous le choc. Rien ne laissait présager cette fin si rapide. La veille encore elle préparait un projet pour la journée des femmes. Elle participait au mouvement de solidarité pour Madama Diawara.

Photo Alain Roux

Elle avait toujours une idée ou une envie de chorégraphie qui venait chaque fois qu’on lui parlait d’un projet, que ce soit un problème artistique ou social.

Très engagée auprès de RESF 43 (Réseau éducation sans frontière Haute-Loire), avec les jeunes mineurs isolés migrants, elle avait animé des ateliers de danse pensant que les jeunes avait besoin de s’investir dans une activité d’expression pour les aider à la fois à s’intégrer et à accepter les temps d’attente interminable avant que les administrations statuent sur leur sort ou délivrent un papier qui leur permettra éventuellement d’avancer dans leur vie. « Son projet était de « créer un espace d’échanges et d’expression à travers la pratique du mouvement dansé ». Pour elle il s’agissait de leur permettre de « (re)trouver confiance », de les ouvrir à son art, de partager des moments pour donner sens à l’existence ; tout cela bien sûr bénévolement. Ils étaient 7 ou 8 jeunes à avoir tenté l’expérience durant l’été. Elle espérait que de ces séances viennent l’envie pour certains de poursuivre, l’envie de s’investir dans une création artistique qui aurait pu donner lieu à des représentations publiques.»

Puis de ses ateliers est né un projet de spectacle qui a mis de longs mois à naître mêlant les paroles des jeunes, la musique et la danse. C’est Ex.ils qui prendra corps en février 2020 avec la classe de français-langue-étrangère du lycée Charles et Adrien Dupuis et Virginie Durantet, leur professeur et à la musique Véronique Rideau. Sur scène les jeunes diront les textes qu’ils ont écrits évoquant leur parcours. Ainsi elle les rend visibles et elle fait entendre leur voix et leur parole. Lorsqu’elle parlait de ce spectacle elle était très soucieuse de dire son engagement avec RESF où elle était très présente.

Photo Stéphanie Rossignaud

A chacune de nos rencontres, nous reparlions de l’avenir de ce spectacle, ou du prochain. Alex se projetait toujours dans l’avenir, toujours plus loin. Etre en mouvement permanent au sens propre avec le corps, la danse mais surtout avec la tête, la pensée, la création. L’expression qui la défini le mieux est cette expression dite par Stéphane Catteau, comédien et ami de longue longue date d’Alexandra, elle « faisait corps ».

Alex,

Tu fais corps
Tu fais corps avec la pierre
Avec le vent
Avec l’air
Tu fais corps
Tout le temps
Tu fais corps

Avec le monde autour de toi
Avec les murs
Avec l’espace
Avec ton corps
Tu fais corps

Tu fais corps
Avec le blanc
Avec le noir
Avec le sol
Tu fais corps

Devant des peintures
Devant tes amis
Devant la femme
Devant l’homme
Devant la terre
Devant Toi
Tu fais corps
Et comme si ça suffisait pas putain
Tu fais corps
Tu fais corps…

Depuis si longtemps
Tu fais corps
Tu fais corps
Mélangée au escaliers du musée
Tu fais corps
Quand tu montes ta rue pavée
Quand tu ris
Quand tu joues
Quand tu pleures sans doute
Tu fais corps

Et quand nous ont pleure
Tu fais corps
Tu fais corps
Tu fais corps …

Et quand tu danses Alex
OUI quand tu danses Alex
Alors avec légèreté
Tu t’envoles
Tu fais l’Ange
Comme pour dire au revoir … simplement
TOI
Tu fais l’Ange…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top