EPR de Flamanville : un rapport qui décape

«Perte de compétences généralisée de toute la filière nucléaire française». C’est le constat du rapport de Jean-Martin Folz.

Le lundi 28 octobre 2019, Jean-Martin Folz a remis le rapport « La construction de l’EPR de Flamanville » au ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire et au Président Directeur Général d’EDF Jean-Bernard Lévy. Le rapport a été demandé par le Ministère de l’économie. Il dresse un état des lieux du projet de Flamanville. Premier constat : il devait coûter 3 milliards d’Euros, il coûtera 4 fois plus cher. La construction devait durer 4,5 ans, elle durera 15 ans.

« C’est un échec pour toute la filière nucléaire française.»

C’est surtout le résultat de la désindustrialisation. Pourtant selon Jean-Martin Folz « L’ensemble de la filière nucléaire a besoin de reconstituer et de maintenir ses compétences ». Lancé dès 2010 dans le rapport Roussely, cet appel est réitéré par l’ancien P-DG de PSA Peugeot Citroën dans son rapport. « Cela passe par un effort d’investissement et de recrutement » qui « ne pourra être entrepris que devant des perspectives suffisantes…»

Voir la vidéo en cliquant sur l’image.

Remise du rapport au ministère de l’Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top