EPR de Flamanville : un rapport qui décape

«Perte de compétences généralisée de toute la filière nucléaire française». C’est le constat du rapport de Jean-Martin Folz.

Le lundi 28 octobre 2019, Jean-Martin Folz a remis le rapport « La construction de l’EPR de Flamanville » au ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire et au Président Directeur Général d’EDF Jean-Bernard Lévy. Le rapport a été demandé par le Ministère de l’économie. Il dresse un état des lieux du projet de Flamanville. Premier constat : il devait coûter 3 milliards d’Euros, il coûtera 4 fois plus cher. La construction devait durer 4,5 ans, elle durera 15 ans.

« C’est un échec pour toute la filière nucléaire française.»

C’est surtout le résultat de la désindustrialisation. Pourtant selon Jean-Martin Folz « L’ensemble de la filière nucléaire a besoin de reconstituer et de maintenir ses compétences ». Lancé dès 2010 dans le rapport Roussely, cet appel est réitéré par l’ancien P-DG de PSA Peugeot Citroën dans son rapport. « Cela passe par un effort d’investissement et de recrutement » qui « ne pourra être entrepris que devant des perspectives suffisantes…»

Voir la vidéo en cliquant sur l’image.

Remise du rapport au ministère de l’Economie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top