Combat contre la pauvreté : la finance aux citoyens

Print Friendly, PDF & Email

Le combat contre la pauvreté, les inégalités et les injustices est au cœur de la mission du Secours Catholique – Caritas France. Depuis plus de 70 ans, l’associationaccompagne ceux qui en ont besoin, mobilise et agit contre les causes de ces fléaux.C’est cet engagement qui nous amène à interroger le rôle de l’économie dans nos sociétés, ainsi que les modèles et les politiques économiques qui sont les plus à même de servir le bien commun.

Comme le rappelle le pape François : « D’une part, jamais comme durant ces années, l’économie a permis à des milliards de personnes de goûter au bien-être.
Le système financier actuel joue, selon nous, un rôle essentiel dans nos sociétés trop inégalitaires et faisant trop peu de cas des plus exclus.
aux droits, à une meilleure santé et à tant d’autres choses. Mais, en même temps, l’économie et les marchés ont joué un rôle dans l’exploitation excessive des biens communs, dans l’augmentation des inégalités et dans la détérioration de la planète. Une évaluation éthique et spirituelle doit donc savoir se mouvoir dans cette ambivalence qui émerge dans des contextes de plus en plus complexes ».

Aujourd’hui, notre monde fait face à de nombreux défis, sociaux, écologiques,politiques qui tous nous interpellent et nous mènent à penser des modèles de développement différents, dans lesquels l’organisation économique et sociale est mise au service des citoyens, de leurs besoins essentiels, de leur dignité et de leur bien vivre.

Le système financier actuel joue, selon nous, un rôle essentiel dans nos sociétés tropinégalitaires et faisant trop peu de cas des plus exclus. Le pape François, dans son encyclique Laudato Si, a souligné que la reconstruction d’une maison commune plus durable, d’une société plus juste, d’une économie au service du « buen vivir »,passait aussi par le chemin de réformes économiques et financières.

« La crise financière de 2007-2008 était une occasion pour le développement d’une nouvelle économie plus attentive aux principes éthiques, et pour une nou-velle régulation de l’activité financière spéculative et de la richesse fictive. Mais il n’y a pas eu de réaction qui aurait conduit à repenser les critères obsolètes qui continuent à régir le monde ».

L’objectif de ce document est de proposer des analyses et des recommandations pour ouvrir une discussion entre citoyens, acteurs du monde financier et décideurs politiques.
Nous souhaitons participer à la refondation d’une « maison commune » dans laquelle chacun puisse vivre de façon juste et durable et nous pensons que chaque citoyen a un rôle à jouer et qu’il doit être éclairé sur cet enjeu complexe et crucialqui impacte sa vie et celles de milliards de personnes sur cette planète : la finance.

Car la finance joue un rôle essentiel dans l’organisation de l’économie dite « réelle », dans les investissements publics comme privés, les épargnes et les crédits des citoyens, les moyens de paiement. Elle a aussi progressivement pris une placedémesurée dans l’économie mondiale, influençant fortement différents secteursde l’économie mais aussi les politiques publiques.
Il est primordial que la finance puisse être à nouveau mise au service des enjeux de nos sociétés. Quel modèle de système financier est souhaitable pour servir le biencommun, quelles sont les pistes de réformes quipermettraient d’éviter de nouvelles crises finan- cières, comment éviter toute dérive spéculative ?Comment réorienter les flux financiers vers desinvestissements socialement utiles ? Autant dequestions qui ont guidé notre réflexion, et aux- quelles nous tentons de répondre ici. En considérant la finance à partir de son impact sur la pauvreté, les inégalités et l’intérêt général, l’objectif de ce document est de proposer des analyses et des recommandations pour ouvrir une discussion entre citoyens, acteurs du monde financier et décideurs politiques.

Parce que la finance est une question de société, parce qu’elle est l’affaire de tous, et parce qu’il est important de (re)donner « la finance aux citoyens ».
Bonne lecture et bonne mobilisation !
Présidente du Secours Catholique – Caritas France

=> Téléchargez en PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top