Et de 4 !

4e semaine de manifestation. Cette fois, c’est à St-Romain-Lachalm que se retrouvent les « résistants », dont le maire, M. Cigolotti est président de la Communauté de commune du Pays de Montfaucon. Le CVD (Collectif Valorisons nos déchets), insatisfait de la précédente rencontre, avait pris la peine d’annoncer sa présence et de demander une entrevue. L’étonnement était donc de mise devant la porte close de la Mairie, habituellement ouverte à cette heure.

Lettre à M. Cigolotti (en PDF)

Compte-rendu de cette matinée par le CVD

Une bonne cinquantaine de refuseurs de poubelles à puce provenant des communes proches se sont retrouvés. Performance notable compte tenu du fait qu'une manifestation importante se déroulait simultanément pour défendre l'hôpital de St Agrève et du fait également qu'il s'agissait du 4e rassemblement. Les élus qui pensent que nous allons nous lasser en sont pour leur frais.
Nous avons trouvé porte close, alors qu'habituellement la Mairie est ouverte où le maire y tient une permanence. Quel courage ce maire ! Et il paraît qu'il est destiné à s'asseoir bientôt sous les ors du Sénat. 
Nous avons redit au journaliste présent tout le mal que nous pensons de cette affaire. Il a fait une photo de groupe.
Puis dans le froid glacial, debout (donc finalement c'était des Assises debout, merci Monsieur le Maire pour la qualité de l’accueil à St Romain), nous avons commencé une petite université populaire sur les déchets. Nous nous sommes appris les uns les autres ce que nous pensions qu'il faudrait faire pour réduire efficacement les déchets.
Quand on pense qu'ils pensent qu'il ne faut pas nous écouter parce quenous ne sommes pas tous du même avis ! Heureusement. Mais nous sommes suffisamment ouverts pour écouter l'autre et trouver ce qu'il dit intéressant. Plusieurs petits groupes de discussion se sont spontanément formés. Nous avons pu constater, nous les piliers du CVD présents à ces Assises debout, que tout le monde a pris la parole, même les habituels taiseux.
Et puis le froid a eu raison de nous. Nous nous sommes dispersés au bout d'une heure.
Les habitants de Dunières ont constaté que les sacs posés à côté des poubelles à puce sont relevés par le Sictom. Nous avons appris par la presse que les sacs seraient relevés de cette façon jusqu'au 28 janvier. Quand on pense qu'ils nous promettaient la mise en service des puces en 2012...
Nous avons convenu d'appeler à une grande réunion publique pour définir de nouvelles actions pertinentes et percutantes. A vos imaginations !
Le CVD

En chemin, on ne peut s’empêcher de remarquer les containers débordants et les emplacements voués au tri : accès boueux, déchets répandus, conteneurs cassés. L’effort n’est peut-être pas à demander unilatéralement. Les Sictom et les pouvoirs publics ont peut-être une réflexion plus pousser à mener…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top