L’Observateur des inégalités n°146, novembre 2016

Print Friendly, PDF & Email

Les inégalités dans les pays de l’OCDE : l’écart entre riches et pauvres se creuse

25 octobre 2016 - Depuis les années 1980, les inégalités de revenu ont augmenté dans la plupart des pays de l’OCDE. L’analyse des principales causes par Michael Förster, Odile Rouhban et Céline Thévenot de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), extrait de la revue Après-demain.


Depuis les années 1980, les inégalités de revenus ont augmenté dans la plupart des pays de l’OCDE [1]. Ces évolutions n’ont pas été continues au cours du temps, mais ont eu lieu par à-coups dans un certain nombre de pays, aussi bien en période de croissance qu’en période de crise. L’augmentation de l’emploi atypique et précaire, le progrès technique biaisé en faveur des travailleurs qualifiés [2] et l’affaiblissement des systèmes redistributifs, sont soulignés comme principaux facteurs responsables de cette montée des inégalités. Promouvoir la création d’emplois de qualité, soutenir la participation des femmes au marché du travail, garantir l’accès à une éducation de qualité pour tous et renforcer l’efficacité des systèmes de redistribution sont des moyens de remédier à ce creusement des inégalités entre riches et pauvres.

=> lire la suite : ICI

Sommaire

Analyses

Les inégalités dans les pays de l’OCDE : l’écart entre riches et pauvres se creuse
Depuis les années 1980, les inégalités de revenus ont augmenté dans la plupart des pays de l’OCDE. L’analyse des principales causes par Michael Förster, Odile Rouhban et Céline Thévenot de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), extrait de la revue Après-demain.

Neuf millions de pauvres, un chiffre exagéré
La France compte 8,8 millions de pauvres, selon le seuil de pauvreté utilisé par l’Insee. Une approche discutable du phénomène. Le point de vue de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

Comment mesurer la pauvreté ?
Il existe trois façons différentes de mesurer la pauvreté, mais pas de norme objective. Les explications de Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

« Que faire contre les inégalités ? » : des images et des actes
Mettre en image les inégalités, c’est notre objectif avec la réalisation de deux visuels animés. A découvrir et partager autour de vous.

Jeunesse : en finir avec l’hypocrisie
L’hypocrisie de notre pays face aux jeunes est une insulte aux valeurs républicaines. Elle explique la montée de leur exaspération et augure mal de l’avenir. Par Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités.

« L’école française ne fait pas assez pour réduire les inégalités sociales ». Entretien avec Marie Duru-Bellat
L’école française n’est pas le pire modèle qui soit. Mais elle est loin de faire tout ce qu’elle peut pour garantir des chances équitables aux enfants de milieux sociaux inégaux. Entretien avec Marie Duru-Bellat, professeure émérite de sociologie.

Comment mesurer l’évolution des inégalités sociales à l’école : l’exemple de l’accès au bac
Il y a un demi-siècle, 45 % des enfants de cadres obtenaient le baccalauréat, contre seulement 5 % des enfants d’ouvriers. Désormais, 90 % des enfants de cadres l’obtiennent, contre 45 % des enfants d’ouvriers. Pierre Mercklé, sociologue, analyse les différents instruments de mesure de l’égalité des chances.

Données                                                                                                         

Six millions d’enfants meurent prématurément chaque année dans le monde 
Près de six millions d’enfants meurent chaque année avant d’atteindre leurs cinq ans en 2015 dans le monde. Un chiffre important, mais qui baisse assez nettement. Deux tiers de ces décès pourraient être facilement évités.

Monde : un développement humain inégal
L’indice de développement humain (IDH) est de 0,711 dans le monde. Mais des écarts importants existent entre les continents et les pays. Cet indice atteint 0,880 dans les pays de l’OCDE en 2014 contre 0,518 en Afrique subsaharienne.

Revenus : qui gagne combien ?
La moitié de la population vit avec moins de 1 700 euros par mois pour une personne seule après impôts et prestations sociales, 90 % perçoivent moins de 3 100 euros. Le niveau de vie des couches moyennes se situe aux alentours de 1 700 euros.

Riches, pauvres et classes moyennes : comment se situer ?
Quels sont les seuils de pauvreté, de richesse et le niveau de vie des classes moyennes en France ? L’Observatoire des inégalités publie les toutes dernières données pour mieux se situer.

Les 10 % les plus aisés captent plus du quart des revenus
Les 10 % des Français les plus riches captent un peu plus du quart (27 %) de la masse globale des revenus, presque dix fois plus que les 10 % les plus pauvres (2,9 %).

Un tiers des jeunes travailleurs non diplômés en emploi précaire
Cinq ans après leur entrée dans la vie active, un dixième des diplômés du supérieur occupe un emploi précaire, contre 34 % de ceux qui n’ont aucun diplôme. Le rapport à l’emploi des jeunes travailleurs n’a rien à voir selon leur qualification.

L’évolution de la précarité de l’emploi selon l’âge
La moitié des jeunes de 15 à 24 ans ont un emploi précaire en 2014 contre 17 % au début des années 1980. Pour les 25-49 ans, le taux est passé de 3 à 10 %.

3,2 millions de salariés précaires en France
La France compte 25,8 millions d’emplois, occupés par 22,8 millions de salariés et trois millions d’indépendants. 12,3 % des emplois, soit 3,2 millions de personnes, ont un statut précaire.

Share this post

PinIt
submit to reddit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top