Cinéma : Johnny Guitar

Date / Heure
Date(s) - mer 28/01/2015
20 h 30 min

Emplacement
Espace culturel - Salle Cornélie Falcon

Catégories


Tenancière d’un saloon, Vienna embauche Johnny Logan comme musicien, un homme qu’elle a connu autrefois. Ils vont être en proie à la haine d’Emma Small, jalouse de Vienna et de sa relation avec le héros local, le « dancing kid », qu’elle croit à l’origine de la mort de son frère lors d’une attaque de diligence…

Nicholas Ray, le réalisayeur, de son vrai nom Raymond Nicholas Kienzle, est un réalisateur, scénariste et acteur américain né le 7 août 1911 à Galesville (Wisconsin) et mort le 16 juin 1979 à New York (New York).

Nicholas Ray étudie d’abord à l’Université de Chicago qu’il quitte en 1932. Il déménage par la suite à New York et change de nom. Puis il retourne au Wisconsin, invité par Frank Lloyd Wright, avec qui il étudie dans une école d’architecture, nommée Taliesin. Il quitte à nouveau cette école… pour revenir à New-York.

Nicholas RayAvec à peine 100 dollars en poche, il rejoint un groupe de Théâtre d’Improvisation de New-York. C’est là qu’il rencontre le producteur Elia Kazan, surtout connu pour sa façon peu commune de pousser ses étudiants jusqu’à leurs limites ; cette façon d’enseigner marque Nicholas Ray pour le reste de sa vie. D’ailleurs, lorsque Kazan produit son premier film à Hollywood Le Lys de Brooklyn, il est engagé comme assistant.

Il commence alors à réaliser ses propres films. Le premier s’intitule Les Amants de la nuit. En 1949, il produit Secret de femme, mettant en vedette Gloria Grahame, qu’il épouse à la suite du tournage. Puis se succèdent les tournages : Les Ruelles du malheur avec Humphrey Bogart, Le Violent en 1950. Viennent ensuite Born to Be Bad, de Les Diables de Guadalcanal (avec John Wayne), La Maison dans l’ombre , Les Indomptables et Johnny Guitare, un succès au box-office.

Après cette réussite, Nicholas Ray rencontre la compagnie Warner Bros., qui lui demande de réaliser La Fureur de vivre. Ce film doit être, au départ, une vision des travaux du Docteur Robert M. Lindner sur les adolescents violents. Warner Bros, qui avait acheté les droits de cette œuvre, envisage de faire appel à deux jeunes acteurs principaux (Marlon Brando et Sidney Lumet). Cependant, aucun des deux n’accepte de participer à ce projet.

Devenu alcoolique et joueur compulsif, sa fortune fond à vue d’œil. En 1969, à 58 ans, il rencontre à l’université de Chicago sa quatrième et dernière femme, Susan Schwartz, une étudiante âgée de 18 ans.

Il meurt d’un cancer des poumons le 16 juin 1979.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top