Acharnement : la préfecture l’avait dit elle le fait : expulsion imminente

La préfecture l’avait dit «Aucune chance pour les Albanais» elle le fait :

La famille K. (4 enfants) a été convoquée à la préfecture le 04 mars. Cette famille a déjà l’objet d’une tentative d’expulsion en avril 2019 (voir l’article ICI) qui s’était soldée par l’hospitalisation de la maman et du jeune fils.

Mme K a reçu une OQTF (obligation de quitter le territoire sans délai, une interdiction de retour en France de 18 mois.

Elle est assignée à résidence et doit aller signer 3 fois par semaine : lundi, mercredi et samedi à 10h y compris jours féries et chômés. Elle doit rester chez elle entre 6 et 19h les mardi et jeudi.

Leur fille ainée Arlinda, lycéenne, majeure qui avait fait une demande titre de séjour a aussi une OQTF sans délai avec interdiction de retour de 12  mois. Elle  est assignée à résidence sans lieu d’assignation et doit aller signer les lundi, mercredi et samedi à 19h y compris jours féries et chômés.

On est donc dans le même scénario que celui que la famille a vécu en avril 2019.

Pourtant depuis, de nouveaux recours ont été déposés en vain. La famille a produit un document des autorités de sa ville d’origine attestant qu’ils sont bien en danger dans leur pays. Mais le Préfet qui a seul l’autorité décisionnaire estime que ce document n’est pas recevable. Les avocats ont rappelé qu’il n’apporte aucune preuve du doute qu’il émet vis à vis de ce document et rappellent également que le doute dans le droit français le doute doit bénéficier aux personnes.

Mais rien n’y fait.

Depuis la réception de cette décision, la maman a de nouveau fait des malaises qui ont nécessité de nouveau son hospitalisation mais cette fois sans limitation de durée. Quant à la jeune fille, elle est susceptible à chaque déplacement pour signer au commissariat d’être arrêtée et embarquer pour expulsion. A la maison, en l’absence des parents, c’est elle qui assure le quotidien. A son lycée, les enseignants sont très touchés par cette situation. Ils nous disent qu’elle est bonne élève mais comment préparer le bac dans ces conditions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top