Cœur de boxeur : la vérité sur Christophe Dettinger – Avec Antoine Peillon

Il y a quelques mois Christoph Dettinger défrayait les chroniques en se trouvant face à face à la police.

Antoine Peillon journaliste à La Croix, se lance dans une enquête : qui est Christoph Dettinger et que c’est-il passé sur le pont en février dernier ? Les vidéo qui circulent nous montre un homme calme qui maitrise parfaitement ses actes, en position de boxeur au combat envoyer ses poings contre des CRS sur-équipés qui reculent devant la détermination de l’homme. Arrêté, emprisonné, calomnié, puis condamné à 1 an de prison (avec peine aménagé) et interdit de séjour à Paris, Ch. Dettinger n’est pas le voyou cogneur que nous a présenté le pouvoir.

Denis Robert interroge le journaliste Antoine Peillon sur son ouvrage qu’il vient de publier, adressé à Christophe Dettinger.

L’entrevue est intéressante à plusieurs titres.

– Il y a des informations complémentaires sur cette affaire et sur la famille. Surtout, Antoine Peillon place d’emblée son action sur le Pont Sédar Senghor : “Je vois qu’il les boxe avec élégance”.

– On découvre la raison de l’implication particulière d’Antoine Peillon à la rédaction de son ouvrage, ou comment il a tenté de se sauver lui-même et défendant l’honneur de Christophe Dettinger.

– L’action passée sur le pont est l’occasion de mettre en perspective la signification de ce mouvement des gilets jaunes.

– C’est un échange entre un homme de gauche athée (qui admet, enfin, qu’il ne revoterait plus Macron si c’était à recommencer), et un croyant de droite, qui expriment leurs personnalités et partagent une intelligence commune.

– Pour ceux qui sont encore capables de s’intéresser à Macron, il y a quelques révélations, à la fin, le concernant.

=> Publié ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top