Police de la langue française :

1702-pose-de-la-premiere-pierre-des-ateliers-du-lycee-professionn_3073591.jpeg
Print Friendly, PDF & Email

Faut-il prendre au sérieux cette information publiée par La Montagne du 09/02/17.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes va lancer dans les semaines qui viennent ses brigades de langue française sur les chantiers pilotés par le Conseil régional.

Objectif : vérifier que tout le monde parle français pour comprendre les consignes de sécurité. Si ce n'est pas le cas, il faudra qu'un interprète soit présent, ce qui limitera pour les entreprises l'intérêt économique de faire appel à des travailleurs étrangers, a priori payés moins chers.

L'article se finit ainsi :

La mesure a été appréciée dans les rangs du Front national, qui a rappelé une fois de plus que la majorité régionale marche sur ses plates-bandes, tout en considérant que c'est "une tarte à la crème (...) , un effet d’annonce maximum pour un effet a minima", selon Christophe Boudot.

=> Lire la suite : ICI

Dans l'ambiance de chasse aux migrants qui se répand aujourd'hui, il est difficile de voir d'un bon œil de ce genre d'initiative, même si le président de la Région emballe cela dans une déclaration de bonnes intentions.

Share this post

PinIt
submit to reddit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top
Aller à la barre d’outils