L’immigration une chance pour la France (et pour l’Europe…)

Print Friendly, PDF & Email

Pour faire de l’immigration

une chance

pour la France (et pour l’Europe…)

RESF 65

refuse l’arrivée au pouvoir du RN

Nous constatons que le Nouveau Front Populaire a mis dans son programme des propositions concernant notre engagement quotidien auprès des exilés. Les mesures prévues dans son programme visent à réparer tout ce que la régression dans l’accueil des exilés a produit depuis 7 ans, notamment la loi asile-immigration votée avec le soutien du RN. Et nous nous en réjouissons.

Rappelons les éléments de l’accord des différents partis du Nouveau Front Populaire concernant les exilés sous l’appellation « Garantir un accueil digne » (pp. 20-21)

Abroger les lois Asile et immigration de Macron
• Mettre en place une agence de sauvetage en mer et sur terre, dans l’attente de sa création au niveau européen et en appui de l’agence de l’Union européenne pour l’asile
• Assurer un accompagnement social et une autorisation de travailler pour les demandeurs d’asile
Faciliter l’accès aux visas, régulariser les travailleurs, étudiants, parents d’enfants scolarisés et instituer la carte de séjour de dix ans comme titre de séjour de référence
• Créer un statut de déplacé climatique
• Améliorer les conditions d’accueil des exilés à Mayotte et  supprimer les conditions empêchant le déplacement entre Mayotte et le reste du territoire
• Créer des voies légales et sécurisées d’immigration
• Réviser le pacte asile immigration européen pour un accueil digne des migrants
• Mettre fin aux mesures dérogatoires sur l’étude de la demande d’asile
• Renforcer les politiques de co-développement aux services des populations
Garantir l’accès à l’aide médicale d’État
• Garantir le droit du sol intégral pour les enfants nés en France et faciliter l’obtention de la nationalité française

Pourquoi ces mesures vont dans le bon sens :
En plus d’être humainement insoutenables, les politiques de fermeture des frontières sont inefficaces. Seuls augmentent les prix des passeurs et les trafics que cette inflation génèrent (travail forcé pour payer le passage sous la coupe du crime organisé). Dans nos pays, la non-attribution de titres de séjour et les tentatives de retours forcés ne génèrent que travail au noir, marchands de sommeil, criminalisation et délinquance, ghettoïsation et replis communautaires.

Ce sont ces effets pervers du non-accueil qui alimentent le rejet de l’immigration, et non l’immigration elle-même, porteuse potentiellement de rajeunissement de la population, d’ouverture culturelle, et donc véritablement d’une chance pour la France.

Nous appelons donc les électrices et les électeurs à voter massivement les 30 juin et 7 juillet en faveur de candidats et candidates qui portent une politique d’accueil digne.

Share this post

PinIt
submit to reddit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top