Print Friendly, PDF & Email

J-4 avant le vote, tout est possible. La droite et l’extrême droite nous livrent un spectacle ou l’affolement règne (ICI), multipliant les déclarations et les accusations  pour tenter de masquer le véritable enjeu de ce scrutin (ICI).

La dynamique est là, maintenant il faut se donner tous les moyens pour faire le meilleur score possible le 30 juin et confirmer cela le 7 juillet. 
Nous avons devant nous 3 jours de campagne. 
Trois jours pour être présent sur le terrain. 
Trois jours pour gagner les voix une à une. 
Trois jours pour rendre possible une victoire du Nouveau Front Populaire!

Pour celles et ceux qui veulent participer à la campagne sur la 1ère circonscription de Nice, vous trouverez ci-dessous quelques rendez-vous (la liste n’est pas exhaustive) pour ces trois derniers jours.

C'est l'affolement général du côté de la grande bourgeoisie, des élus zélés qui la servent et autres «experts» qui squattent les plateaux télé. Par le passé, nous avons connu ce même affolement, avec cette même hystérie, sans limite,  et la volonté de faire peur .  Nous avons eu droit, dans les années 1920/1930, à la caricature du  «couteau entre les dents» et aux «judéo-bolcheviques», pendant la guerre froide les mêmes n'hésitaient pas à agiter la menace des troupes soviétiques débarquant à Paris si la gauche l'emportait. Aujourd'hui, parce qu'ils représentent une force électorale, les Insoumis et JLM, accusés tout à la fois  d'Islamo-gauchisme et d'antisémitisme, subissent à leur tour ce déchaînement de haine.
Comme hier l'objectif de ces propagandistes de l'ordre établi et de l'extrême droite, répond au vieil adage populaire: «Quand on veut tuer son chien , on l'accuse d'avoir la rage». Et aujourd'hui l'objectif de la droite et de l'extrême droite c'est bien de « tuer» la gauche en accusant une partie d'entre elle de la pire infamie: l'antisémitisme.  Un mensonge, répété à l'infini, car, comme le déclarait le ministre à la propagande d'Hitler  « Un mensonge répété 10 000 fois  devient vérité». 
Il est triste qu'une partie des électeurs de  gauche tombe dans ce piège grossier. Mais c'est bien l'objectif de ce piège car, comme hier le PCF, la France Insoumise est un danger pour l'ordre établi. En mobilisant les couches les plus populaires (ce que réussissait à faire le PCF jusqu'au début des années 80), LFI bouleverse le paysage électoral et met en danger, non pas la France, ni la Gauche, mais la belle mécanique des simples alternances. Des alternances  qui préservent les intérêts d'une minorité et précarisent, toujours un peu plus, le quotidien de l'immense majorité.  Le résultat des 30 juin et 7 juillet va dépendre, pour une part, de la mobilisation de cet électorat, celui de la France qui se lève tôt.
Les 30 juin et 7 juillet, face à l'extrême droite, face à la logique mortifère qui prédomine aux politiques libérales, l'urgence c'est de voter Nouveau Front Populaire. C'est une urgence sociale, écologique et démocratique.
Robert Injey

 

Share this post

PinIt
submit to reddit

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top