Thomso gravit le Kilimandjaro

Un nouvel album de Thomso qui devait être l’occasion d’un concert.

Malheureusement le concert prévu à la Maison pour Tous de Chadrac ne survira pas à la crise sanitaire. Le concert est annulé parce que les restrictions qui obligent à limiter le public, à imposer des distances et surtout, punition suprême pour un concert de Thomso, qui interdit de danser ne sont pas compatibles avec la dégustation d’un concert serein et gourmand. Mais il reste à déguster le CD. Comme d’habitude ce nouvel album de Thomso est sous influence. On y retrouve les couleurs et les origines variées, des rythmes reggae bien sûr, mais pimentés d’accents funk, afro bit. Thomas Kanfoudy rassemble autour de lui des musiciens d‘origines diverses : Sénégal, Congo, France, Madagascar qui épicent leur musique de leurs influences et leurs cultures.

Comme il nous y a habitué Thomso ne cache pas ses engagements et ses colères. On se souvient de «Capital» ou de «C’est pas normal», de «Mr Kinois».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top