UNE MARCHE DE SOUTIEN ………APRES 4 ANS D’ESPOIR….

(Communiqué de presse)

DIMANCHE 28 SEPTEMBRE A ST JULIEN CHAPTEUIL UNE MARCHE DE SOUTIEN ………APRES 4 ANS D’ESPOIR….

Déjà presque 4 ans de présence en France , et pas encore régularisés !!! Telle est la situation difficile d’une famille de demandeurs d’asile réfugiée à St Julien Chapteuil.

Persécutés dans leur pays, le Kosovo, car ils appartiennent à une minorité ethnique, celle des Goran, la famille Fetahi a fui, en raison des discriminations en tout genre, du harcèlement incessant et des exactions, dont ils étaient l’objet jour après jour. iIs se sont décidés à l’exil , après bien des faux espoirs, après bien des hésitations. En effet, on ne quitte pas son pays sans raison quand on est en charge de 4 enfants. Arrivés en France, après un passage à Clermont puis au Chambon sur Lignon où ils avaient été affectés par le Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile(CADA), ils ont déposé un dossier devant la Cour Nationale du Droit d’Asile qui les a déboutés en première instance, faute d’avoir connaissance de tous les documents. Depuis 2 ans, ils sont logés à St Julien Chapteuil en attente de leur comparution en appel devant la CNDA.

Les enfants sont scolarisés et suivent un cursus scolaire normal, 2 fillettes à l’école maternelle et primaire, 1 garçon au collège, l’autre au lycée après une brillante réussite au Brevet des Collèges. Ils sont parfaitement intégrés dans leurs classes d’âge et vivent une scolarité sans problème auprès de leurs camarades. Ils maîtrisent maintenant le français et ont tout fait pour oublier les mauvais souvenirs de leur vie antérieure.

Presque 4 ans en France, 4 ans d’angoisses sur leur sort et celui de leur famille, d’inquiétudes quotidiennes sur le lendemain, le souci d’avoir à se nourrir, se loger s’habiller, envoyer les enfants à l’école dans une tenue décente, l’amertume de ne survivre qu’avec l’aide d’autrui car il leur est interdit de travailler).

Tous les habitants de St Julien qui les connaissent et les fréquentent, parents d’élèves ou simples citoyens, souhaitent que le droit d’asile leur soit enfin reconnu et qu’ils puissent, après les terribles épreuves qu’ils ont vécues, obtenir enfin le droit de vivre. Le 23 septembre, ils comparaitront à nouveau en appel devant la Cour Nationale du Droit d’Asile. Réponse le 14 Octobre.

LE COMITÉ DE SOUTIEN ORGANISE UNE MARCHE LE DIMANCHE 28 SEPTEMBRE 2014, celle-ci sera précédée d’un accrochage sur la place de la mairie de ballons multicolores, ballons qui seront porteurs des messages des participants : Rassemblement à partir de 9H30, départ de la marche à 10H30, pique-nique vers 12H, (repli à l’intérieur en cas de mauvais temps) . Tous Solidaires !!

De RESF43

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top