Good Morning Nilanthi : le livre de Céline Breysse

Plizir Potager est aussi l’occasion de rencontres et de discussions. Céline Breysse vient nous raconter l’histoire qui l’a amené à publier ce livre Good Morning Nilanthi.

On a beau savoir que cela existe, chaque fois que l’on y est confronté, le sang se glace. C’est pourtant sur ce terrain que nous embarque Céline Breysse, celui des trafics d’enfants au Sri Lanka, et celui de sa propre histoire.

Née dans les années 80, elle a été adoptée au Sri Lanka par une famille française. Apparemment, l’adoption a suivi le parcourt légal. Pourtant au moment de rechercher sa famille biologique, Céline entre dans une autre histoire, celle d’un vaste réseau de vente d’enfants. Pour elle une longue enquête commence. Elle découvre que d’autres jeunes recherchent leurs origines. Elle rencontre au Sri Lanka Andrew Silva qui est en lien avec les familles qui recherchent leurs enfants. Du coup les deux quêtes s’entrecroisent et ils continueront les investigations ensemble.

Le livre retrace à la fois son parcourt personnel et cette histoire collective qui touche environ 15000 enfants donnés, volés, vendus, on parle même de «fermes d’enfants», qui seraient des lieux de «stockage», «d’élevage», voire même de «procréation» d’enfants pour ce commerce.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top