Filières professionnelles : grande braderie

Les enseignants des lycées professionnels sont très inquiets des réformes des filières pro et se sont regroupés devant l’inspection académique avant de rejoindre la manifestation principale.

Ils ont demandé à être reçu par l’inspectrice d’académie qui a accepté une délégation et a «Pris note » de leurs inquiétudes. L’entrevue a été courte et «décevante» m’a-t-on dit.

« Les syndicats de Haute-Loire déplorent que l’Etat veuille se décharger de sa responsabilité éducative pour la confier au patronat qui profiterait d’une main-d’oeuvre corvéable à merci.»

Une cinquantaine de représentants des lycées professionnels du département se sont retrouvés devant l’Inspection Académique pour démontrer leur opposition au projet de réforme présenté par le président de la République.

« L’enseignement professionnel a été créé en France au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour sortir les enfants des entreprises et les former dans des établissements scolaires. Aujourd’hui, le projet de réforme présenté par le président de la République propose de faire l’exact inverse. »

Tous syndicats confondus, les professeurs des lycées professionnels sont unanimes pour dénoncer la réforme annoncée le 13 septembre dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top