Lycées : Blanquer a parlé

Communiqué des lycéens de Haute-Loire par rapport à la crise en cours

Ça y est, Blanquer a parlé, le bac ainsi que tous les diplômes du lycée et du collège (brevet, BTS, CAP…) seront obtenus grâce au contrôle continu. Mais qu’est ce que le contrôle continu ? Ce n’est pas seulement la moyenne des notes obtenues tout au long de l’année, c’est aussi une forme de CV mis en place afin « de garantir un maximum d’équité ». Ainsi, un jury se réunira afin de définir une note en fonction de l’assiduité tout au long de l’année ainsi que l’implication de l’élève durant le confinement. Tiens, apparemment, aux yeux de notre cher ministre, nous avons tous un accès égal aux cours en ce moment. Mais qu’en est-il des jeunes issus de familles nombreuses qui disposent souvent d’un ou deux accès à internet (un ou deux accès CORRECT, le téléphone n’étant pas un moyen adapté au suivi des cours) ? Et, problématique encore plus adaptée à notre département, avons nous tous une connexion suffisante pour suivre les cours ? Dans les milieux ruraux, internet n’est pas encore implanté partout. Les inégalités toucheraient-elles encore les catégories de population les plus défavorisées ? Possible… Nous allons donc obtenir le bac comme l’on pourrait obtenir un job, à la tête du client.

De plus quelle sera la valeur de ce bac pour des éventuelles reconversions ou changement de parcours professionnel ou étudiant ? Les étudiants des lycées de campagne ou de cité auront ils le même poids dans la balance que les élèves issus du privé ou de lycées renommés dans les ville ? Rien n’est moins sûr.

Une des dernières mesures est l’assiduité jusqu’au 4 juillet : condition obligatoire pour l’obtention du diplôme. Certains d’entre nous vont sûrement être handicapés pour leur jobs d’été qui peuvent être le seul moyen de financer une année d’études supérieures.

Enfin, pour aborder la situation des bacheliers en candidats libres, ces derniers n’auront la possibilité de passer l’examen qu’en septembre, un frein majeur pour l’admission post-bac.

Il reste encore beaucoup de flou pour les terminales, mais une chose est sûre, les cravatés du col auront réussi un rêve : faire passer le bac en contrôle continu uniquement, un test pour les prochaines années ?

Pour les élèves de première, les décisions prises semblent encore plus folles. En effet, les oraux de français sont maintenus tandis que la note d’écrit sera basée sur le contrôle continu. Pour faire simple, impossible, pour des mesures sanitaires, de réunir des élèves dans des salles pour écrire, par contre, un professeur qui va recevoir les postillons de 30 élèves par jour, le virus devrait attendre sagement à l’entrée de la salle.

Pour finir, cette mesure, bien qu’essentiel au vu de la situation sanitaire actuelle, est, une fois de plus, révélatrice de l’incompétence du gouvernement. Si le confinement dure aussi longtemps c’est bien parce que les hôpitaux sont surchargés et parce que nous sommes incapables, en l’état actuel des choses, d’absorber le nombre de malades et de contrôler l’épidémie. La raison ? Une politique antisociale, néolibérale qui se soucie bien plus de son économie et de ses intérêts que de la vie des gens. Cette casse du service public fera l’objet d’un autre article.

Après avoir détruit le système éducatif égalitaire, Blanquer lance des mesures d’urgences pour palier la situation aberrante que ses collègues du gouvernement ont provoqué. Cette mesure est nécessaire, nous ne devons pas nous faire porteurs du virus et devons tout faire pour endiguer sa progression. Cependant, méfions-nous des manipulations politiques, ne soyons-pas une génération-test pour un futur bac au contrôle continu. Réfléchissons ensemble à un système éducatif plus juste et plus égalitaire. Pour en parler, n’hésite pas à nous contacter sur les réseaux ou par mail.

Facebook : Réseau Lycéen 43

Mail : reseau.lyceen43@gmail.com

Instagram : reseau_lyceen43

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top