OGM : un projet de la Commission qui soulève une réprobation générale

La réforme des autorisations des OGM prévoit une nationalisation des autorisations. Les pro-OGM ainsi que les anti-OGM désapprouvent.

La Commission européenne modifiant la directive 2001/18 en se « défaussant » sur les Etats membres et leur renvoyant les décisions relatives à la mise en culture des organismes génétiquement modifiés (OGM). Les importations pourraient se gérer pays par pays.

=> Pour comprendre les enjeux: voir le site de Reporterre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top