LES NUITS BASALTIQUES 2015 /LES SOIREES

Date / Heure
Date(s) - mer 29/07/2015 à sam 01/08/2015
0 h 00 min

Emplacement
Centre Pier Cardinal

Catégories


Mercredi 29 Juillet Soirée d’ouverture

18h : Concert « Pimperoli : à la quête du Lepinoa » Participation libre.

Dernière née du CDMDT43, cette création originale autour du chant traditionnel a été concoctée à partir d’archives sonores collectées en Haute-Loire (Enquête 1946 du MNATP et Fonds Dumas). Elle réunit le groupe Quaus de Lanla, qui accompagne artistiquement le projet, et une vingtaine de chanteurs amateurs du département.
20 h Repas du terroir (adultes : 10 € / enfants jusqu’à 12 ans : 6 €)

21h : Bal traditionnel gratuit avec le Duo Artense et ses musiques enracinées et Quaus de Lanla pour un bal à la voix énergique et cadencé.

Duo Artense : « Un duo de choc pour une musique subtile et cadencée née sur le plateau de l’Artense. Basile et Hervé réussissent un pari paradoxal : s’approprier (parfois avec humour, un humour musical qui est aux antipodes de la dérision) une musique et des mélodies tout en restant à leur service. C’est que leur approche est tout simplement fondée sur leur amour de cette musique.» AEPEM.
Basile Bremaud : violon, chant
Hervé Capel : accordéon
Quaus de Lanla : C’est en explorant le répertoire et les pratiques de chant à danser en Auvergne et Massif Central que se sont rencontrés ces 3 chanteurs. Convaincus que « faire danser à la voix » c’est toujours possible aujourd’hui et sacrément efficace, ils créent en 2011 Quaus de Lanla et proposent un Bal à la Voix singulier et novateur dans la région.
Eric Desgrugillers / Sébastien Guerrier / Didier Décombat
Jeudi 30 Juillet 21h00

21h : De la Musique à Danser Cadencée avec Le Sextet à Claques

Autour d’une instrumentation atypique mêlant cordes et cuivres, le Sextet à Claques construit un univers aux sonorités singulières. Ces six musiciens associent un répertoire de compositions à des arrangements créatifs teintés d’accents jazz, baroques… voire parfois résolument rock ! Le groupe s’est forgé une identité propre au service d’un bal folk actuel, au swing vivifiant et au groove incandescent. Utilisant toutes les ressources et leurs multiples influences, le Sextet à Claques s’installe clairement et à juste titre dans la vague des musiques d’influences traditionnelles.
Anthony Jambon : guitare
Colin Delzant : violoncelle
Marie Jouis : violon
Camille Passeri : trompette, accordéon
Valère Passeri : violon
Florian Huygebaert : percussions
En première partie : Le Grand Bal Taquin (Morvan) ouvrira le bal.
Le Bal Taquin est un groupe de bal qui revisite les airs et les chansons collectés en Morvan et en Bourgogne. Les mélodies sont dépoussiérées et ornées d’harmonies décapantes, les rythmes sont soutenus par un swing moderne et probant, les chants alternent entre le français et la langue de Bourgogne. Grâce à leur interprétation Marie-France et Daniel Raillard réjouiront inévitablement les amateurs de danses, de chants et de musiques traditionnels. Pour l’occasion, ils seront accompagnés par Raphaël Thiéry et Didier Gris pour un «Grand Bal Taquin» !

Marie-France Raillard : vielle à roue
Daniel Raillard : accordéon diatonique
Raphaël Thiéry : cornemuse
Didier Gris : violon

Vendredi 31 Juillet 21h00

Spectacle « Dernières Nouvelles des Volcans » de la Cie L’Auvergne Imaginée, alternance d’histoires incroyables du folklore imaginaire d’Auvergne et de musiques traditionnelles fortement teintées de jazz.
Savez-vous que les volcans parlent ? Les confidences des Pariou, Mont Tartas et autres Plomb du Cantal sont racontées dans « Dernières nouvelles des volcans ». André Ricros, Clément Gibert, Wilton Maurel et Christian Rollet, musiciens et conteurs, vous livrent la teneur de ces rêves de géants : ils rêvent de loups, de fades et autres histoires bizarres dont ils ont été témoins et que leurs rêves déforment peut-être un peu.
La musique très fluide et aérienne dont ils enrobent leurs histoires semble couler des pentes verdoyantes et rebondir de rocher en rocher. Elle nous invite à être tout ouïe.
Clément Gibert : récit, clarinette, clarinette basse
André Ricros : récit, cabrette, chabretou
Romain : Wilton Maurel récit, violon
Christian Rollet : récit, percussions.

Puis Bal Traditionnel avec Boutons et Canons, et le duo Lacouchie-Rivaud.

« Boutons et canons, c’est nouveau, ça mijote, et ça fleure bon…! Un duo cabrette-accordéon chromatique vitaminé ! De la fougue et du terroir pour une musique de bal originale et énergique, mêlant compositions et morceaux du répertoire traditionnel auvergnat et morvandiau. Un duo de trentenaires passionnés, qui comptent bien vous chatouiller les orteils pour décoller la poussière des parquets ! »
Sandrine Lagreulet : Cabrette
Jérôme Thomas : Accordéon chromatique
Duo Lacouchie-Rivaud, Bal Limousin
C’est là l’histoire d’une rencontre amicale et musicale au pays des pommes et des Limousines ! Alexandra et Anne proposent un bal autour du répertoire collecté en Limousin, avec toute une diversité de timbres et de danses. Des bourrées aux polkas, des sautières aux valses, elles vous invitent à partager ces musiques et ces danses grâce à la complicité et à l’énergie de leur duo.
Anne Rivaud : accordéons diatoniques
Alexandra Lacouchie : violons

Samedi 1er Août – Grande soirée de clôture ! 21h00

Deux formations du collectif limousin « Lost in Traditions » lanceront la soirée :
San Salvador, chant polyphonique et percussions, puis L’Orchestre de la Manu, formation plus instrumentale et tout aussi dynamique !

SAN SALVADOR
Formation intégralement vocale, San Salvador, a entrepris depuis plusieurs années un travail de recherche artistique autour de la polyphonie. S’appuyant essentiellement sur un travail de composition originale, San Salvador entend plutôt partir à la recherche d’un folklore imaginaire.

L’ Orchestre de la Manu s’appuie sur l’ancestral répertoire corrézien pour proposer une musique à danser brute et sauvage. Ensemble de cordes, basses lourdes, esthétique fanfaroïde, polyrythmie et ensemble chanté, l’Orchestre de la Manu délivre la musique de la Terre et de la Lune, saute avec appétit de continents en continents et trace le sillon d’une musique identitaire intégrée et non intégriste.

SAN SALVADOR
Thibault Chaumeil : chant – percussions
Eva Durif : chant
Gabriel Durif : chant – percussions
Marion Lherbeil : chant – percussions
Laure Nonique Desvergnes : chant
Sylvestre Nonique Desvergnes : chant – percussions

L’ Orchestre de la Manu
Thibault Chaumeil : Clarinette // tom basse
Gabriel Durif : Violon // Guitare // Chant
Baptiste Lherbeil : Vielle à roue // tom basse
Robin Mairot : Vielle à roue
Laure Nonique Desvergnes : Violon // Chant
Sylvestre Nonique Desvergnes : Bugle // Machine

Le festival se clôturera avec le retour de la formation TREF.
Ils avaient déchaîné l’enthousiasme du public en 2009 en réalisant un véritable show : une énergie et une complicité incroyables, une musique unique à laquelle nul ne saura résister !
TREF: En tant qu’ambassadeurs virtuoses de leurs instruments, ces musiciens ont parcouru le monde et joué avec la moitié de la planète. Musiciens passionnés, ils amènent dans leur dialogue des rythmes traditionnels, des harmonies jazzy, des mélodies émouvantes, des grooves rock …
Bref, Tref c’est de la musique unique qui, sur scène, est toujours accompagnée d’une pointe d’humour… à la belge !

Bruno Le Tron, Didier Laloy et Wim Claeys : accordéons diatoniques.
Frédéric Malempré : percussions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top