Nuit debout. C’est dans la rue qu’ça s’passe (3)

Choses entendues nuit du samedi 47 mars

Chaque soir de nouveaux participants nous rejoignent et prennent la parole. Entre un quart et un tiers du groupe, en général. Certains viennent voir qui sont ces « casseurs professionnels » qu’on leur présente dans les médias. D’autres veulent comprendre nos motivations. 
Comme tout le monde ne peut pas être présent bien évidemment chaque soir, nous ne pouvons pas encore être dans une continuité mais nous avançons et nous nous exprimons : de l’inversion de la norme avec la loi El Khomry au ras le bol général.
Nous commençons aussi à préparer des événements. Et bien sûr quand nous en auront assez de parler, nous passerons à l’action.
Pour la projection de mardi, nous avons trouvé une source électrique et des câbles pour l’amener sur la place. Il faudrait que ceux qui nous ont proposé du matériel de projection repassent ou se mettent en contact avec nous.
Nous devrions avoir ce soir confirmation du film, ce qui nous permettra de préparer un tract lundi.
Et l’averse ne nous aura même pas empêché de manger ensemble.

À ce soir, à partir de 18 heures, place Cadelade. Assemblée générale à partir de 19 heures.

Olivier - 47 mars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top