France 3 règle (déjà) ses comptes avec Laurent Wauquiez

A peine élu, Laurent Wauquier décline une invitation de France 3 à participer à une émission de débat en direct : La Voix est libre, du samedi 6 janvier. L’animateur de l’émission, Olivier Michel, en avait gros sur la patate et a réglé ses comptes en direct. 4 bonnes grosses minutes pour raconter ses rapports ou plutôt ses non rapports avec le nouveau président de la région.

Laurent Wauquiez a en fait décliné notre invitation. Cette invitation lui avait été lancée dès le soir de son élection, le 13 décembre dernier. Le 31, une réponse devait nous être donnée, il n’y en n’a pas eu. Dans les jours qui ont suivi, nous avons à de multiples reprises relancé nos interlocuteurs ; la plupart de ces relances sont restées lettre morte. Il y a quelques jours, Laurent Wauquiez nous a fait savoir qu’il avait des problèmes d’agenda. Et puis ensuite, il nous a finalement donné un accord de principe… à la condition qu’il n’y ait pas de contradicteur sur ce plateau, condition que nous avons refusée.

Jeudi 7 janvier à 11h45, moins de 48 heures avant ‘La voix est libre’ et 24 jours après notre invitation initiale, la réponse est tombée : ce sera non, un non définitif. Selon l’attaché de presse du nouveau président, il serait trop tôt pour échanger en direct sur France 3 avec des citoyens engagés.

Je suis convaincu que les habitants de notre région, que les Français, attendent que leurs élus aient le courage de leurs convitions au lieu de s’en excuser. Rarement les politiques ont été victimes d’un tel rejet. Rarement la défiance des citoyens a été aussi grande.

[…] Il faut changer la politique et nous changerons la politique par le terrain. Les Français se méfient des débats politiques en chambre stériles, mais ils croient en leurs maires. Les Français n’accordent plus de crédit aux discours sans lendemains mais ils ne demandent qu’à juger leurs élus sur les résultats, pour pouvoir à nouveau nous faire confiance. Ayons le sens des responsabilités qui permette de comprendre que les habitants de notre région sont las des affrontements politiciens et attendent de nous le sens de l’intérêt général.

Pour conclure, Olivier Michel lance un véritable défit au nouveau président sous forme d’une invitation, après les 100 jours.

Alors Laurent Wauquiez, si vous regardez cette émission, je vous lance cet appel public et un peu solennel. Vous vous êtes donné 100 jours pour appliquer votre programme ; 100 jours, cela nous amène au début du mois d’avril. Monsieur le président, nous vous invitons dès aujourd’hui à tirer un premier bilan de votre action, ici même dans ‘La Voix est libre’ sur France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. 100 jours, je pense vraiment que ça vous laisse le temps de bloquer une date sur votre agenda et de vous y préparer.

En parallèle à ses propos, le présentateur nous offre des extraits du discours de L. Wauquier lors de sa prise de fonction au nouveau conseil régional. Au final, un autre responsable de ‘émission, Pau Satis publie un extrait de la vidéo sur son compte Facebook (ICI)

La politique de la chaise vide…. Pourquoi Laurent Wauquiez, le nouveau président de Rhône Alpes Auvergne, n'était pas samedi sur le plateau de la Voix est Libre….

Posté par Paul Satis sur lundi 11 janvier 2016

Pour revoir cette émission : http://france3-regions.francetvinfo.fr/rhone-alpes/emissions/la-voix-est-libre-rhone-alpes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top