Qui sont les militants de Boko Haram

Nous vous proposons un article de la BBC, malheureusement en anglais, mais nous n’avons pas encore l’organisation nécessaire pour vous proposer une traduction correcte.

Cet article nous semble le plus complet actuellement publié sur ce qu’on appelle la « secte » Boko Haram, mais que l’on devrait plutôt qualifier de mercenaires. Un groupe qui se réclame de l’islam radical, intégriste, c’est-à-dire de l’islam politique, un de plus parmi les milliers qui se créent et disparaissent dans le monde. La question est de comprendre qui finance et qui manipule ces groupes. Car ces groupes s’organisent en petite armée, perpétuellement renouvelable, lourdement armée, avec des sites Internet, des moyens audiovisuels. Et tout cela coûte cher.

Who are Nigeria’s Boko Haram Islamists?

This screen grab taken on 25 September 2013 from a video distributed through an intermediary to local reporters and seen by AFP, shows a man claiming to be the leader of Nigerian Islamist extremist group Boko Haram Abubakar Shekau, flanked by armed men.

Nigeria’s militant Islamist group Boko Haram – which has caused havoc in Africa’s most populous country through a wave of bombings, assassinations and now abductions – is fighting to overthrow the government and create an Islamic state.

Its followers are said to be influenced by the Koranic phrase which says: « Anyone who is not governed by what Allah has revealed is among the transgressors ».

Boko Haram promotes a version of Islam which makes it « haram », or forbidden, for Muslims to take part in any political or social activity associated with Western society.

This includes voting in elections, wearing shirts and trousers or receiving a secular education.

Boko Haram regards the Nigerian state as being run by non-believers, even when the country had a Muslim president.

Pour lire la suite : la BBC

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top