Entretien avec Godard

1405 JLGodard85 films. Sans compter les films ou montages pour la télé Suisse. Et  sans doute un certain nombre commencé et encore dans les tiroirs.

Comment qualifier Godard sans tomber dans les clichés ou dire une banalité ?

Dire que j’aime son cinéma. J’aime sa façon de tordre les mots, tordre les idées, et tordre le cou aux idées préconsues. Mais aller au-delà, je ne sais pas. J’aime Godard. Il fait partie de ces auteurs qui peuvent changer la façon de voir le monde, et surtout changer la façon de le montrer. Voilà, c’est cela : Godard m’apprend à montrer.

Encore un film de Godard au festival de Cannes, mais le festival sera sans Godard, Adieu au langage, sera en compétition. Intrigant titre pour un homme qui passe son temps à tordre le sens des mots et qui dans son œuvre, imbrique les mots et les images pour créer son propre langage. Dans un entretien sur France Inter, il revient sur la notion d’auteur de film et de l’importance de l’auteur de film et n’hésite pas à traiter Quentin Tarantino de « faquin ».

Nous reproduisons ici l’entretien de JL Godard avec Patrick Cohen, sur France Inter, le 21 mai.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top