Déchets : le Sictom Entre Monts et Vallées loin du Zero déchet

Print Friendly, PDF & Email

Alors que tout le monde s'entend pour dire qu'il faut réduire les déchets et augmenter le recyclage et la réutilisation, le Sictom Entre Monts et Vallées, s'obstine à vouloir mettre en place un système ingérable.

Depuis 8 ans, le Sictom tente de réaliser un plan qu'il a signé avec la Société Plastic Omnium – fabricant de poubelles plastiques – qui est essentiellement basé sur la distribution de bacs individuels munis de puce électronique, pour chaque foyer. Outre que les poubelles individuelles sont en plastique et augmentent d'autant la masse de déchets, rien n'est fait pour facilité le tri et le recyclage ou la réutilisation.

Depuis 8 ans, le CVD (Collectif Valorisons nos déchets) clame haut et fort qu'il y a des solutions simples et économiques et fait le travail de sensibilisation au tri que devrait faire le Sictom et demande inlassablement un système de tri de proximité qui faciliterait la vie des habitants.

Sourds à ses citoyens, le Sictom multiplie les dépenses : bureaux d'études, publications de livrets, distribution des poubelles individuelles, systèmes électroniques, logiciels de comptage, bacs électroniques à tambour, distribution de cartes électroniques inutiles, en prévision d'un changement hypothétique de calcul de la TEOM (taxe des ordures ménagères). Cette taxe est actuellement fondée sur le foncier et est très déséquilibrée et injuste. Mais jusqu'à ce jour, le Sictom a été incapable de trouver un système plus juste. Il faut dire que sa logique ne va pas dans ce sens. Le Sictom est parti dans sa réflexion sur le principe de trouver un système qui fasse payer les habitants et donc un système punitif. Et ainsi en 8 ans de réflexion les dépenses ont augmentées de 40%. Le CVD, lui, réfléchis à diminuer les volumes de déchets, demandant notamment un compostage collectif, un ramassage des encombrants et une recyclerie qui permettrait de remettre en circulation des matériaux réutilisables.

Le Sictom s'était fixé de mettre en place une redevance ou une taxe incitative pour 2018. Ce projet reposait sur une directive des accords de Grenelle (Grenelle de l'Environnement de 2007 et 2010), mais les lois nécessaires n'ont pu être mises en place devant les problèmes que cela soulevaient. Aujourd'hui ces accords sont largement dépassés, les techniques de tri, de ramassage et de valorisation ont largement évolué, mais le Sictom lui reste accroché à ce plan rêvé depuis 2010. Entre temps les regroupements des Communautés de communes a modifiée la répartition des communes et les compétences du Sictom sont remisent en question. Mais ce dernier tente encore d'imposer sont système et prévoit de mettre en place sur 2 Communautés (Haut-Lignon et Montfaucon) sa taxe incitative. tandis que le Mezenc devra attendre 2021 ou 22. Et aujourd'hui encore le Sictom est incapable de dire combien chacun devra payer. Pourquoi alors avoir acheté et fait distribué en force les poubelles individuelles ?

Au niveau départemental, un plan est développé pour inciter et aider les communes et communautés de communes à s'organiser (voir ICI) mais le jeu est faussé par les intérêts électoralistes des uns et des autres.

Pourtant le Zero déchet est réalisé ailleurs et tous les vœux du CVD sont réalisables. On sait depuis longtemps que la population est prête et l'appelle de ses vœux. Rappelons-nous de la très large mobilisation autour du CVD qui rassemblait plusieurs milliers de personnes sur l'ensemble du territoire couvert par le Sictom.

Pour se convaincre que le Zero déchet est simple et facile nous vous invitons à voir ou revoir un documentaire diffusé sur ARTE cette semaine : «Zéro déchet : tous pour une ville propre».

Et pour en savoir plus sur toutes les possibilités, sur comment arriver au Zero déchet ou sur toutes les expériences de recyclage et réutilisation il suffit de taper «Déchets» sur Youtube et là, vous trouvez des milliers de propositions.

Share this post

PinIt
submit to reddit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top