Tentative d’expulsion à Laussonne

Print Friendly, PDF & Email

Dimanche 18 février, vers 16 h, premier jour des vacances de février les habitants de Laussonne ont vu arriver un convoi de gendarmerie composé d'environ 6 ou 7 véhicules. Il traversait le bourg et empruntait la route vers les HLM. Inquiétée par ce convoi inhabituel, une habitante a immédiatement alerté les collectifs de soutiens aux réfugiés. Grand bien lui a pris puisqu'il s'est avéré que les gendarmes venaient bien procéder à l'expulsion d'une famille kosovare, les Gashi, installée dans ce quartier.

Rapidement le réseau de solidarité a fonctionné, rassemblant une cinquantaine de personnes au pied des HLM. Parmi eux se trouvait le maire de Laussonne M. Gentes.

Devant la soudaineté et la brutalité de l'événement, M. Gashi a été victime d'un malaise qui a nécessité son hospitalisation. Les gendarmes ont reconnus la réalité de l'urgence médicale, ont appelé les pompiers et ont immédiatement suspendu l'expulsion, offrant ainsi un peu de répit à la famille. Mais pour combien de temps ?

Quelques jours plus tard une autre famille kosovare était régularisée. Pourquoi les uns et pas les autres ? La politique préfectorale n'est pas des plus claires.

 

Share this post

PinIt
submit to reddit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top
Aller à la barre d’outils