Je lutte donc je suis

je-lutte-donc-je-suis-2.jpg

Ce film nous raconte les luttes qui ont émaillées les années d'austérité en Grèce et en Espagne.

Il ne peut être mieux présenté que par ses auteurs eux-mêmes.

«De Grèce et d’Espagne, un vent du sud souffle sur l’Europe contre la résignation. Dans les villes et les campagnes, dans les îles et les montagnes, au cœur des luttes et des alternatives en actes, des femmes, des hommes, mais aussi des enfants refusent de baisser les bras. Une même devise résume leur courage de résister, leur joie de créer et leur persévérance à toute épreuve : JE LUTTE DONC JE SUIS (prononcer AGONIZOMAI ARA IPARKO en grec et LUCHO LUEGO EXISTO en espagnol). Quelques mots pour vivre debout, parce que rester assis, c’est se mettre à genoux.

Une brise marine, souriante et solidaire, de Barcelone à Athènes et d’Andalousie en Crète, qui repousse les nuages du pessimisme. Un voyage palpitant en musique, d’un bout à l’autre de la Méditerranée, en terres de luttes et d’utopie. ”

JE LUTTE DONC JE SUIS s’adresse à celles et ceux qui souffrent – en Grèce, en Espagne, en France et ailleurs –, qui peinent non pas seulement à vivre, mais, de plus en plus, à survivre…

JE LUTTE DONC JE SUIS s’adresse à celles et ceux qui résistent, vivent à la marge, inventent d’autres modes d’existence moins absurdes, aliénés ou compromettants ; ceux dont la lutte courageuse est souvent au prix de sacrifices socio-professionnels et, par conséquent, budgétaires, par souci de cohérence ou, tout simplement, bannis par les dirigeants du monde du travail…

JE LUTTE DONC JE SUIS s’adresse à celles et ceux qui s’interrogent, doutent de plus en plus du système actuel et de son évolution, s’attristent de voir toujours plus de souffrance et de dévastation autour d’eux et ne peuvent se satisfaire de chercher un bonheur précaire et discutable dans un océan de malheur qui s’étend et nous submerge les uns après les autres. Notre souscription de soutien est l’occasion de contribuer authentiquement – et non sous la forme d’une charité quelconque – à nourrir la pensée et l’action de ceux qui précèdent : donner à celles et ceux qui souffrent la force de se lever ou – au moins – de se sentir vraiment soutenus, et à celles et ceux qui résistent un témoignage d’affection, d’estime et d’encouragement à persévérer dans l’adversité.

Quatre témoins (Dimitris Papachristos, Angélique Ionatos, Stathis Kouvélakis et Dimitris Poulikakos) racontent : • La suppression totale de la liberté d’expression ; • Les autodafés ; • Les arrestations et incarcérations massives d’opposants ; • L’exil de nombreux Grecs ; • La peur ; • La résistance ; • La répression meurtrière de l’insurrection de novembre 1973 ; • La chute du régime.

A défaut d’une expérience récente similaire en France, nous vous transmettons la nôtre : une mémoire pour éviter que les faits ne se répètent. Car peu importe la forme de l’accession au pouvoir (putsch, urnes, occupation), le vingtième siècle l’a montré : les moyens diffèrent mais les conséquences sont presque toujours les mêmes. Merci de porter également cela à la connaissance des jeunes qui n’imaginent peut-être pas ce qui risque d’arriver, si l’Histoire se répète, et qui ont leur mot à dire, tant qu’il n’est pas trop tard.

Solidairement, Collectif Anepos

Un film de Yannis Youlountas.

Scénario : Maud et Yannis Youlountas

Montage : Yannis Youlountas, avec le concours de Anne Merlieux et Maud Youlountas.

Musiques : Manu Chao, Angélique Ionatos, Léo Ferré, Alessandro Di Giuseppe, Killah P... (liste complète sur l’affiche)

Print Friendly, PDF & Email

Partager

PinIt
submit to reddit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top
Aller à la barre d’outils