Migrants : les journalistes de FR3-Midi-Pyrénées choqués par les courriers qu’ils reçoivent

Print Friendly, PDF & Email

Réactions insupportables

Le démantèlement de la «jungle» de Calais et la répartition des milliers de personnes qu'on étiquète de «migrants»ont provoqué des réactions de solidarité mais également des réactions de rejets et de racisme très violentes. En Midi-Pyrénées, les journalistes et toute l'équipe de France 3 a été choqué par les courriers reçus à la suite de la diffusion d'une petite vidéo qui montrait l'arrivée d'un car de Calais, une de ces vidéos comme il y en a eu dans toutes les régions, et ici même.

Certains de vos commentaires sur Facebook sur l'arrivée des migrants dans la région sont insupportables

La publication ce jeudi matin sur notre page facebook d'une vidéo sur l'arrivée à Toulouse de migrants de Calais a déclenché un torrent de commentaires. Certains sont empreints d'humanité mais beaucoup donnent la nausée. Nous avons décidé de réagir.

  • Par Fabrice Valery
  • Publié le , mis à jour le 

Des migrants arrivés cette nuit à Toulouse © MaxPPP

© MaxPPP Des migrants arrivés cette nuit à Toulouse

C'est une simple vidéo. De quelques secondes. Une vidéo réalisée durant la nuit par une équipe de journalistes de France 3 Midi-Pyrénées. On y voit des hommes, fatigués, tous d'origine afghane, débarquer d'un bus et récupérer leurs bagages. Quelques instants plus tard, ils seront installés dans un centre de la Croix-Rouge à Toulouse. Car ces hommes sont ce que l'on a pris désormais l'habitude d'appeler des "migrants", des réfugiés. Quelques heures auparavant, ils "vivaient" dans des conditions inhumaines dans la "jungle" de Calais.
Cette vidéo, strictement informative, publiée sur notre page facebook, a déclenché un flot de commentaires. La plupart de ces commentaires sont haineux. Ils rejettent, a priori, sans les avoir rencontré, sans connaître leur histoire, des individus, des êtres humains, simplement parce qu'ils viennent d'un pays étranger, que leurs "traditions", leur "mode de vie" ne seraient pas exactement les mêmes que les nôtres.
Mais cela va plus loin, "accusant" ces hommes d'être des violeurs en puissance, des agresseurs d'enfants. C'est insupportable.

D'autres parlent "d'invasion" (quand tout au plus 270 personnes vont s'installer dans notre région, qui compte 5,7 millions d'habitants) ou font l'amalgame avec les terroristes !

Share this post

PinIt
submit to reddit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top
Aller à la barre d’outils