La Libre-Pensée en Haute-Loire

Print Friendly, PDF & Email

La Libre-Pensée en Haute-Loire 1850-1940 L’anticléricalisme

Un ivre de George Chanon (édition du Roure).

1504 Chanon Lp pour mailAvant le XXe siècle, la Libre-Pensée n’est pas un mouvement organisé. La philosophie des Lumières l’encourage, mais ce n’est qu’une idée. Elle se manifeste avec les premiers enterrements civils (1848) et vivra mal le second Empire. Son aurore c’est la République naissante. Elle est républicaine et radicale. En Haute-Loire aussi. l’encourage, mais ce n’est qu’une idée. Elle se En France, de 1900 à 1914, son âge d’or, elle est militante, organisée, à la pointe du combat pour la séparation des Églises et radicale. En Haute-Loire aussi.

En France, de 1900 à 1914, son âge d’or, elle est militante, organisée, à la pointe du combat pour la séparation des Églises et de l’État. Elle est radicale, socialiste, voire libertaire. En Haute-Loire elle est anticléricaliste, « au pays des Inventaires », comme elle le formulera au Puy-en-Velay en 1909.

De 1918 à 1940, elle est moins en vogue, elle cède la place au mouvement social et aux mouvements politiques de gauche. Mais elle fait parler d’elle, en Haute-Loire par la presse.

Le régime de Vichy interdira la Libre-Pensée en tant que mouvement.

Share this post

PinIt
submit to reddit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top
Aller à la barre d’outils