Le Parti de Gauche organise une votation citoyenne

Print Friendly, PDF & Email

Le Parti de Gauche organise une votation citoyenne au Puy en Velay sur le droit de révoquer les élu-e-s.

Place du Plot samedi 7 novembre, de 10 h 00 à 11 h 30

Pendant sa campagne électorale de 2012, François Hollande avait promis de rompre avec Sarkozy en défendant une république exemplaire. Il s’était engagé à combattre la finance qui ruine l’économie française, à renégocier le traité européen qui nous prive de notre liberté, à ne pas toucher à la retraite à 60 ans qui nous permet de vivre dignement nos dernières années.

À la mi–mandat, nous constatons que ces promesses électorales n’ont pas été tenues. Non seulement le gouvernement Hollande n’est pas revenu sur la retraite à 62 ans de Sarkozy, par exemple, mais il a encore allongé la durée de cotisations.

Cet automne, les député-e-s s’apprêtent à approuver un budget de l’État qui transfère l’argent public vers la finance en consacrant l’argent de nos impôts au paiement prioritaire de la dette, acceptée telle quelle alors qu’une partie est illégitime

Une fois élu, un président ou un député reste en place jusqu’à l’élection suivante, même quand il fait l’inverse de ce qu’il avait promis. Cette forme d’impunité explique les comportements de Jérôme Cahuzac, ministre et député PS quand on apprend qu’il cache son argent en suisse. Elle explique ceux de Thomas Thévenoud, secrétaire d’État et député PS quand on apprend qu’il ne déclare pas ses revenus. Elle explique les comportements de Jean-Marie Le Guen, secrétaire d’État et député PS qui « oublie » de déclarer 700 000 euros de patrimoine au Parlement... ceux de Patrick Balkany, maire et député UMP qui cache son patrimoine immobilier dans les Caraïbes.

Conçu pendant la Révolution française, le droit de révoquer les élu-e-s qui trahissent leurs mandats et leurs électeurs existe aujourd’hui dans d’autre pays. François Hollande lui-même préconisait d'instituer "un exercice de vérification démocratique" à mi-mandat dans son livre Devoirs de vérité, publié en 2006 chez Stock.

Nous voulons donc réaffirmer que c’est au peuple qu’appartient le pouvoir politique

Nous sommes pour le droit de révoquer les élus, mesures phare d’une 6ème République, démocratique, citoyenne, participative et vertueuse.

Pour cela, le Parti de Gauche propose au Puy en Velay, comme dans toute la France, une votation citoyenne sur le droit de révoquer les élu-e-s. Par cette action symbolique, nous souhaitons ouvrir le débat sur la mi-mandature de François Hollande et sur ce droit de révocation à conquérir.

Share this post

PinIt
submit to reddit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

scroll to top
Aller à la barre d’outils