Champclause : Je suis las du mépris exprimé envers les habitants

1402-Champclause-Fred.jpg
Print Friendly, PDF & Email

Un élu de Champclause, village de 200 habitants sur les flancs du Mézenc, en Haute-Loire, Fred Duny, conseiller municipal et délégué communautaire depuis 2008, adresse aux habitants de sa commune une lettre bilan très amère sur son mandat municipal.

bilan Champclause Fred copie[dropcap style="inverted"]P[/dropcap]our ma part, je n'ai trouvé aucun intérêt démocratique sur le bien être collectif pendant ces six dernières années. Les décisions ont trop souvent été prises en comité restreint, auquel je n'ai pratiquement jamais eu accès. C'est pourquoi, je l'espère, le prochain mandat sera ouvert au plus grand nombre. Chaque habitant, qu'il soit permanent ou secondaire doit pouvoir exprimer ses opinions librement, sans être automatiquement montré du doigt, catalogué comme un grincheux, tout simplement parce qu'il veut savoir à quelle sauce il sera mangé demain.

Si nous aimons notre lieu de vie, nous devons lui permettre d'exister, d'évoluer. Nous devons faire tomber les barrières des rancunes, des critiques. L'animosité des uns envers les autres ne mène à rien !

Pour lire la suite : télécharger le PDF

Share this post

PinIt
submit to reddit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

scroll to top
Aller à la barre d’outils